2020, une nouvelle année pour la sécurité privée (2ème partie)

tendances-securite-privée-2020-2

À nouvelle année, nouvelles résolutions et nouvelles tendances. Quels sont les grands challenges auxquels le secteur de la sécurité privée peut s’attendre pour cette année 2020 ?

Le challenge de la vidéoprotection

Le continuum sécurité entre les forces publiques et les entreprises de sécurité privée évoqué dans la première partie de notre article est particulièrement important dans le cadre de la vidéoprotection.

En effet, avec l’omniprésence du risque terroriste la transmission des informations et des images entre les entreprises de télésurveillance et les renseignements est devenu un challenge de la plus haute importance. D’autant plus qu’aujourd’hui la réglementation est toujours date d’une loi de 1978 !

« Par exemple, si un terroriste est recherché, et son visage diffusé publiquement sur BFMTV, il n’est juridiquement pas possible de l’identifier via les caméras de vidéoprotection. Nous avons pourtant toutes les technologies qui le permettent », explique Dominique Legrand, président de l’Association nationale de vidéoprotection (AN2V).

Un défi de taille pour l’AN2V donc !

La sécurité événementielle, un défi de taille

Entre la Coupe du monde de rugby en 2023 et les Jeux olympiques en 2024, les entreprises de sécurité françaises sont déjà sur le qui vive. En effet, selon les estimations près de 30 000 nouveaux agents pourraient être nécessaires et ce seulement pour les JO.

À ce jour, cela semble difficilement réalisable au vu des problèmes du secteur pour recruter en temps normal.

L’enjeu en cette année 2020 sera donc de résoudre le casse-tête des prix et du recrutement en revalorisant les salaires et les formations, tout cela ayant un prix conséquent il est donc impératif de stopper la spirale descendante des prix. Si cette équation n’est pas réglée d’ici là le risque est d’aller devoir chercher la main d’œuvre ailleurs.

Les nouvelles responsabilités de la direction sécurité/sûreté

L’IA au service de la sécurité fut l’un des grands sujets de l’année 2019. L’année 2020 sera l’année de la mise en pratique pour les services de direction sécurité / sûreté avec la mise en place de projets et d’algorithmes dédiés.

Ainsi la direction devra ajouter une nouvelle corde à son arc, il ne s’agira plus d’être un expert de la gestion de crise mais de pouvoir à la fois traiter une crise de notoriété comme de paramétrer des algorithmes, encadrer un prestataire et connaître les réglementations du domaine sur le bout des doigts !

2020-03-06T17:14:24+01:006 mars 2020|Actualités, Sécurité, Zoom|