Les Jeux Olympiques à Paris : quels sont les enjeux liés à la sécurité ?

Après de longs mois d’attente le verdict est tombé, Paris accueillera bel et bien les JO 2024 ! Une fois l’euphorie de la bonne nouvelle retombée, il est temps de se poser les bonnes questions. Certes l’organisation des Jeux est primordiale mais assurer la sécurité des citoyens lors de l’événement l’est tout autant.

bsl-securite-paris-ile-de-france-gardiennage-jeux-olympiques-2024

Comment l’État compte-t-il gérer le dispositif de sécurité ?

 

C’est un fait les JO vont nécessiter des moyens matériels et humains importants. Paris prévoit d’ailleurs un budget sécurité de plus de 6 milliards d’euros, consciente que celui-ci peut très bien varier. En effet, l’événement étant dans 7 ans, difficile de prévoir à quoi ressemblera la menace terroriste d’ici là.

Ce sera donc un projet sécuritaire proche de celui de l’Euro qui sera déployé : services antiterroristes, plan Vigipirate renforcé ainsi que la mobilisation de plus de 49.000 policiers et gendarmes en Ile-de-France.

Mais comme lors de l’Euro, l’État « ne pourra pas répondre seul à la totalité des besoins » comme le souligne Claude Tarlet, et c’est pour cela que le secteur de la sécurité privée devra plus que jamais se mobiliser.

 

Le défi majeur du secteur de la sécurité : travailler en appui avec l’État et en coopération avec les forces publiques

 

C’est un fait, le secteur de la sécurité privée fera partie de l’équation lors des JO de 2024.

La France dispose d’un vivier important d’agents de sécurité expérimentés (il équivaut au nombre de fonctionnaires de la police nationale, municipale, et de la gendarmerie) dont elle compte bien tirer profit et a démontré au monde entier, lors de l’Euro 2016, sa capacité à gérer des événements d’une telle envergure. Ainsi, ce ne sont pas moins de 60.000 agents de sécurité qui sont déjà prévus pour l’occasion.

D’autant plus de raisons pour préparer le terrain en amont et entamer les réflexions avec les forces publiques afin de définir le rôle de chacun et ainsi être le plus efficace possible le moment venu.

 

Les Jeux Olympiques de Paris sont un nouveau défi que le secteur de la sécurité privée doit relever, afin d’asseoir son expertise dans le domaine et prouver qu’au fil des années le métier a muté et pris une envergure qui inspire, selon le sondage effectué par l’USP, la confiance à près de 62% des français.

 

SONDAGE USP

 

 

Vous avez des questions en tête auxquelles nous n’avons pas répondu ?

N’hésitez pas à nous écrire.

BSL Sécurité – Better Services for Leaders *

* le meilleur pour les leaders

2017-10-20T14:48:37+02:0020 octobre 2017|Actualités, Sécurité|