Le Sénat a enfin voté en faveur de l’intégration de la sécurité et prévention incendie dans le livre VI du code de la sécurité intérieure, et donc dans le périmètre des activités de sécurité privée réglementée.

Cette intégration a été demandée par le GES en  s’associant avec Perifem
« Au moment où les conditions d’accès pour devenir agent de sécurité privée se durcissent, il devenait incompréhensible que ceux, chargés de la prévention incendie, amenés à circuler dans les lieux les plus sensibles des bâtiments, à s’assurer des possibilités d’évacuation, et relevant de la même convention collective ‘prévention-sécurité’, ne soient pas inclus dans le livre VI du CSI », observent le GES et Perifem.

En effet, les agents SSIAP ont pour mission principale d’assurer la sécurité des personnes et des biens en cas d’incendie. Ils assurent la surveillance du respect des consignes et l’entretien des équipements de lutte contre l’incendie.

Donc ils doivent faire l’objet d’un contrôle de moralité, tout comme les autres agents de sécurité employés par les entreprises de sécurité.