[#Onparledenous] L’Express – « Gilets jaunes: la sécurité privée en première ligne »

Face aux débordements de la mobilisation, les commerçants ont recours à des entreprises de sécurités. Patrick Senior a été interrogé par l’Express.

 

Depuis le début du mouvement, le 17 novembre 2018, se sont près de « 500 commerces parisiens qui ont été touchés par les violences » note Didier Kling, le président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Paris Ile-de-France.

 

Face aux débordements qui ont pu avoir lieux lors des manifestations des gilets jaunes parisiennes, les commerçants préfèrent se tourner vers l’embauche d’agents de sécurité afin de dissuader les casseurs de passer à l’action. Un accroissement de la demande que le secteur a du mal à satisfaire, souligne Olivier Duran, porte-parole du Syndicat national des entreprises de sécurité (Snes).

 

Cette hausse soudaine de la demande a par ailleurs des effets indésirables. Les entreprises sérieuses ne pouvant satisfaire la demande, les clients se tournent vers des entreprises moins spécialisées ce qui peut dégrader la qualité du travail.

 

Patrick Senior, PDG du Groupe BSL Sécurité, propose quant à lui que les boutiques sur le parcours des manifestants baissent leur rideau le samedi.

 

Source : « L’Express »

 

2019-02-01T13:11:08+01:001 février 2019|Actualités, On parle de nous|